La spiritualité, urgence sanitaire

« Avec des centres commerciaux pour cathédrales, la publicité pour catéchisme et les soldes et autres Black Friday pour fêtes solennelles. Résultat : notre mode de vie encrasse l’air et étouffe l’âme. »

Un virus nous rappelle de respecter l’environnement. Oui, l’humain peut vivre mieux avec moins quand il recentre son désir et choisit ce qui libère face à l’avoir et au pouvoir. 

Lire la suite

Couvrez ce saint, que je ne saurais voir…

Lorsque j’habitais chez mes parents, le jour de l’an, les premiers mots qu’ils m’adressaient en me voyant étaient : « Bonne, sainte et heureuse année »…

Subversif, le saint ? Oui, en ce qu’il bouscule notre train-train quotidien et force à saisir l’enjeu spirituel de toute destinée : « Que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ? » (Marc, 8,36)

Dans un article juste et profond de sens, Eric de Beukelaer nous parle d’une curieuse inversion symbolique dont l’histoire a le secret.

Plutôt que de la laisser enfouie, inscrivons un appel universel à la spiritualité dans notre Constitution.

« Couvrez ce sein, que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées. Et cela fait venir de coupables pensées. » Avec truculence, la tirade du Tartuffe de Molière dénonce l’hypocrisie puritaine. Les temps ont bien changé… Depuis la révolution sexuelle, et à l’exception de quelques fondamentalistes effarouchés ou féministes écœurés, plus grand-monde en Occident ne s’émeut encore à la vue d’un sein nu. Par une curieuse inversion symbolique dont l’histoire a le secret, c’est plutôt le « saint » que d’aucuns veulent couvrir, de peur qu’il ne fasse à son tour « venir de coupables pensées ». Subversif, le saint ? Oui, en ce qu’il bouscule notre train-train quotidien et force à saisir l’enjeu spirituel de toute destinée : « Que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ? » (Marc, 8,36) Pour rappel, le saint n’est pas un être sans failles, mais il vit avec une intensité spirituelle toute particulière, en laissant le Souffle d’En-Haut devenir la respiration de son existence.

Lire la suite