Précisions sur les rameaux bénits (buis)

Un certain nombre d’entre vous se posent des questions concernant les rameaux bénits. Nous vous proposons un bref résumé sur la question en ces moments spéciaux.

Bonne semaine Sainte et déjà joyeuse fête de Pâques dans le confinement mais dans la joie !

  1. Dimanche des Rameaux
Les rameaux cueillis par les fidèles et apportés dans leurs maisons seront considérés comme bénits, par association spirituelle aux offices célébrés en privé et diffusés par les médias.


Bien qu’il n’y ait pas de célébrations publiques, quelques célébrations avec seulement quelques personnes sont prévues en vue des diffusions à la radio, à la télévision ou en livestream. Elles se dérouleront en cercle fermé et dans le respect de la distance de sécurité prescrite. Les rameaux bénits ne seront mis à disposition ni à l’intérieur ni à l’extérieur de l’église. Il y a pour cela une double raison. Une raison liturgique : ces rameaux font partie de la liturgie du dimanche des Rameaux. Une raison préventive : éviter tout rassemblement.

Source : Diocèse de Namur

Lire la suite

Brève méditation en ces temps troublés

Vendredi dernier, seul devant la place Saint-Pierre vide, le Pape a présidé une prière exceptionnelle pour le monde et a encouragé à nous convertir.

Vendredi dernier, seul devant la place Saint-Pierre vide, le Pape a présidé une prière exceptionnelle pour le monde et a encouragé à nous convertir, à saisir ce temps d’épreuve, à saisir ce temps pour choisir ce qui importe de ce qui passe, à séparer ce qui est nécessaire de ce qui ne l’est pas et à toujours réorienter la Vie vers Toi, Seigneur, et les autres.

Seigneur, dans notre monde que tu aimes plus que nous, nous sommes allés de l’avant à toute vitesse en nous sentant forts et capables dans tous les domaines, avides de gains, nous nous sommes laissés absorber par les choses et étourdir par la hâte.

Nous ne nous sommes pas arrêtés face à tes rappels, nous ne nous sommes pas réveillés face à des guerres et des injustices planétaires. Nous n’avons pas écouté le cri des pauvres et de notre planète malade. Nous avons continué notre route, imperturbables, en pensant rester toujours sains dans un monde malade.

Maintenant alors que nous sommes sur une mer agitée, nous t’implorons, réveille-toi, Seigneur.

Entendu lors de la messe sur France 2, le Jour du Seigneur, ce 29 mars 2020.

Lectures et Évangile commenté de ce dimanche 29 mars

En ces jours difficiles, il nous faut plus que jamais faire confiance à Dieu et prier les uns pour les autres, les uns avec les autres

L’évangile de ce dimanche, les commentaires et les méditations que vous offre Dimanche dans la ville peuvent nous aider à affronter la cruelle pandémie virale. Ils nous suggèrent quelques pistes pour mesurer quels dons Jésus nous a faits : la vie, la vie en abondance, la vie fragile, la vie d’un corps qui peut souffrir, l’empathie vis-à-vis des malades ou des désespérés. En ces jours difficiles, aux perspectives hasardeuses, il nous faut plus que jamais faire confiance à Dieu et prier les uns pour les autres, les uns avec les autres. Que Dimanche dans la ville nous aide à vivre la communion dans le Christ, lui qui a ressuscité son ami Lazare. il a réconforté son amie Marthe : il nous apporte, à nous aussi, l’espérance.

Très fraternellement.

Frère Philippe Verdin, op – Responsable de Dimanche dans la Ville

Si vous souhaitez entendre les lectures et l’Évangile commenté de ce dimanche 29 mars, cliquez sur ce lien Dimanche dans la Ville

Bonne écoute et bon dimanche.