Un Carême tout en gratitude

Que voilà une belle attitude pour ce Carême, temps de conversion s’il en est, pratiquer la gratitude : Rien ne m’est dû, tout est don.

Le plus grave des péchés, selon Ignace de Loyola, c’est l’ingratitude. Et l’on peut comprendre. L’ingrat considère que tout lui est dû et n’a donc pas à en dire merci. « Maître et possesseur » (selon Descartes) de tout l’univers, il en est le centre, tout tourne autour de lui, tout lui appartient de droit. En contraste, l’écrivain anglais du siècle dernier, G. K. Chesterton estimait que la seule façon de jouir fût-ce d’une mauvaise herbe est de se sentir indigne même d’une mauvaise herbe. Rien ne m’est dû, tout est don. L’émerveillement devient alors quotidien, je reçois chaque événement, chaque personne, chaque aliment comme une surprise ! Tout est donné de façon imméritée. Je ne m’habitue pas, mais me laisse surprendre à chaque instant. Cette attitude permet d’accueillir la vie, même difficile à certains jours, comme étant belle. Etty Hillesum, pourtant promise à la mort dans les camps de concentration, consigne dans son journal spirituel : « Mes enfants, je suis pleine de bonheur et de gratitude, je trouve la vie si belle et si riche de sens. »

Lire la suite

Cendres et Carême : c’est quoi, au fond ?

Dans une semaine, le carême commence.
3 vidéos inspirantes qui peuvent nous inspirer !

SAINT-JEAN-BAPTISTE EN LA FENÊTRE DE THEUX

Le Carême ? Ce sont 40 jours pour se convertir (= se retourner vers Dieu), prendre conscience à la fois des merveilles de Dieu dans notre vie et de notre difficulté à Lui répondre.

C’est un temps pour… prendre du temps, renforcer notre prière, le partage de nos biens et de notre joie, et le jeûne (de nourriture, d’écrans, de médiocrité, de négativité, …), qui commence le mercredi des cendres.

Mercredi des cendres

On trouve déjà le symbolisme des cendres dans l’Ancien Testament. Il évoque globalement la représentation du péché et la fragilité de l’être. On peut y lire que quand l’homme se recouvre de cendres, c’est qu’il veut montrer à Dieu qu’il reconnaît ses fautes. Par voie de conséquence, il demande à Dieu le pardon de ses péchés : il fait pénitence.

Un symbole de renaissance

Tous, nous faisons l’expérience du péché. Comment s’en dégager ?…

Voir l’article original 521 mots de plus

Savez-vous quel est le conseil le plus répété dans la Bible ?

Ce précieux conseil est répété 365 fois dans la Bible. Dieu veut vraiment que nous soyons en paix !

« Ne crains pas », « N’aie pas peur » et d’autres formulations équivalentes sont répétées 365 fois dans les Écritures.

Il ne serait pas ridicule de penser que la phrase la plus courante de la Bible soit une sorte d’interdiction comme « tu ne feras pas », ou encore quelque chose qui invite à aimer son prochain. Que nenni !

 

En réalité, le conseil le plus répété dans l’Ancien comme le Nouveau Testament, c’est « Ne crains pas ».

Lire la suite