Spiritualité du pape François

Les écrits

Dans ses écrits, la réflexion de François semble intuitive, mais implique une profonde pensée théologique. Le pape développe un style direct, moins systématique qu’évocateur. Dans ses encycliques et ses exhortations – Evangelii gaudium (2013), Laudato si’ (2015), Fratelli Tutti (2020)… –, un fil rouge se dessine: en réponse au cri des pauvres et de la terre, les chrétiens et les humains sont appelés à une conversion à la fraternité et au soin du vivant. Et la mission de l’Église est d’accueillir toute situation et de l’éclairer à la lumière de l’Évangile.

Photo : Anne-Elisabeth Nève.

Écoute du monde

Le prêtre puis l’archevêque Bergoglio est confronté aux injustices sociales en Argentine : les droits des pauvres et des peuples autochtones sont sacrifiés sur l’autel de l’économie ultralibérale. Au nom de l’Évangile, François appelle à l’écoute du cri des pauvres et à l’accueil des migrants, dénonçant le repli sur soi de l’Europe. Face à la violence et à la crise climatique, il invite les personnes, les gouvernements et les entreprises à la conversion écologique intégrale, à la solidarité et à la fraternité universelle.

Spiritualité

Jésuite, le pape François a été formé aux Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola. Pour ceux-ci, il s’agit de discerner la volonté de Dieu dans sa vie, à partir de son expérience intérieure. D’où l’ancrage de la prière et de la contemplation de François dans le réel. La spiritualité de François est également franciscaine (d’où le choix de son nom de pape). Comme saint François d’Assise, le pape s’attache à reconnaître le Christ dans les pauvres, et à contempler la présence de Dieu au cœur de la création.

Théologie

Pour François, la théologie est la démarche de « l’intelligence qui croit« , « un service à la foi vivante de l’Église« . Cette définition classique est colorée par une « théologie du peuple » : la foi du Peuple de Dieu peut répondre à la question du sens. La théologie du pape François est inductive: on part de la réalité, en particulier celle des plus pauvres, pour l’éclairer par l’Évangile. Pour être compréhensible, le langage de la foi doit être sans cesse redéfini, en fonction des cultures. La Tradition chrétienne se présente ainsi comme un organisme vivant.

Vision de l’Église…

« Je désire une Église pauvre pour les pauvres« , a dit le pape François peu après son élection. Comprise d’abord comme « Peuple de Dieu« , sa mission est d’être une Église « en sortie« , non autocentrée, mais tournée vers les périphéries de l’humanité pour « offrir à tous la joie de Jésus-Christ« . (Evangelii gaudium, n°49). François écrit encore : « Je préfère une Église accidentée, blessée et sale pour être sortie par les chemins, plutôt qu’une Église malade de la fermeture » (Evangelii gaudium, n°49). Cette vision implique une dénonciation du cléricalisme.

Gouvernance

François s’est attelé à réformer l’Église : refonte de la curie romaine, lutte contre le cléricalisme, assainissement des finances du Vatican… L’évêque de Rome souhaite introduire davantage de « synodalité » dans l’Église : un magistère davantage à l’écoute des situations sur le terrain; un renouvellement du caractère missionnaire de l’Église; une plus grande décentralisation de l’institution, impliquant des responsabilités accrues pour les Églises locales. Il s’agit d’intégrer davantage la diversité dans l’unité de l’Église.

Pastorale

Tout comme sa théologie, la conception pastorale de François est (logiquement) inductive : on part des situations concrètes pour voir comment avancer sur le chemin tracé par le Christ. Dans les situations « irrégulières », il est toujours possible de discerner la volonté de Dieu, en fonction de nos capacités et de nos limites. La conscience joue un rôle essentiel, tout comme la prise en compte des circonstances atténuantes. Exemple : une personne divorcée remariée peut être en communion avec Dieu, dans sa situation, et avancer vers la conversion grâce à la communion eucharistique.

Spiritualité « François et Benoît XVI : le jeu des 7 différences » – Christophe HERINCKX – Tiré du journal Dimanche du 22 janvier 2023

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s