Dimanche de la miséricorde

Icône de la résurrection du Christ

Pourquoi fêtons-nous la miséricorde le deuxième dimanche après Pâques ? Parce que le Seigneur nous l’a demandé ! Il apparut à Sœur Faustine et lui indiqua comment les fidèles devaient accueillir la miséricorde. Sainte Faustine s’inscrit dans la redécouverte spirituelle d’un Dieu plein d’amour.

Vidéo : Sœur Faustine, apôtre de la miséricorde – Une vidéo de « Dimanche dans la ville »

« La miséricorde est le mot-clé pour indiquer l’amour de Dieu envers nous. Son amour n’est pas seulement affirmé, mais il est rendu visible et tangible. D’ailleurs, l’amour ne peut jamais être un mot abstrait. Par nature, il est vie concrète.

La miséricorde de Dieu est sa responsabilité envers nous. Il se sent responsable, c.à.d qu’il veut notre bien et nous voir heureux, remplis de joie et de paix.

L’amour miséricordieux des chrétiens doit être sur la même longueur d’onde. Comme le Père aime, ainsi aiment les enfants. Comme il est miséricordieux, ainsi sommes-nous appelés à être miséricordieux les uns envers les autres.

La miséricorde est le pilier qui soutient la vie de l’Eglise… La crédibilité de l’Eglise passe par le chemin de l’amour miséricordieux.

Sans le témoignage du pardon, il n’y a qu’une vie inféconde et stérile… Le temps est venu pour l’Eglise de retrouver la joyeuse annonce du pardon. »

Pape François : Ouverture du jubilé de miséricorde – § 9.

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s