Joyeux dans l’Espérance

Joseph BURGRAFF, qui a des attaches dans la région de Paliseul, est religieux dans la congrégation missionnaire des Pères Spiritains. Les Spiritains, appelés également missionnaires du Saint-Esprit, forment une congrégation cléricale missionnaire particulièrement développée en Afrique.

« Joyeux dans l’Espérance » est un bulletin trimestriel des Pères Spiritains

Chaque trimestre, il publie un bulletin d’amitié intitulé “Joyeux dans l’Espérance”. Il y signe des éditos toujours pleins de sens et… d’Espérance. Nous vous proposons de publier sur notre site, à fréquence régulière, les éditos du Père Joseph BURGRAFF.

 

+++++

Joyeux dans l’Espérance

Trait d’union entre les Spiritains et leurs amis, familles, bienfaiteurs

Ediorial de septembre 2019.

Des témoins, pas des héros

Les martyrs de Kongolo ne font pas beaucoup de bruit. Vraiment pas. Mais ils ont leur mémorial à Gentinnes. Des visiteurs ou de curieux continuent à nous poser des questions sur leur parcours et les circonstances de leur mort tragique.
Bref rappel des faits. Le 1er janvier 1962, vingt missionnaires spiritains tombent à Kongolo. Leurs corps, déchiquetés, sont jetés au fleuve. Pourquoi ont-ils été tués ? Personne ne pourra jamais dire ce qui se passait dans la tête de ceux qui tenaient la gâchette. Par contre, on sait pourquoi les missionnaires étaient là : parce que, après discussion en communauté, ils avaient décidé de rester à Kongolo, avec des personnes menacées et des réfugiés qui avaient trouvé asile chez eux. Ils savaient qu’ils mettaient leur vie en danger en refusant de partir. Un berger n’abandonne pas ses brebis.
Les martyrs de Kongolo sont-ils des martyrs, au sens strict ??? Et qu’est-ce qu’un martyre ? Ce n’est pas un exploit personnel, mais l’aboutissement d’un choix de vie. Une vie donnée, mains et coeur largement ouverts. Le martyr, c’est l’innocent mis à mort à cause de ce à quoi il croit, c’est-à-dire à l’amour plus fort que la haine.
Dans un document de 2017, le pape François élargit la notion de martyr : ce sont des hommes et des femmes qui prennent lucidement des risques pour être témoins d’un Dieu qui est présent parmi les plus pauvres. Les martyrs de Kongolo ont fait un choix très clair, et pas facile : rester, malgré le danger, avec les réfugiés et les pauvres.
Leur décision montre clairement le choix des martyrs : défense des droits humains fondamentaux, défense de la vie, choix pour la non-violence, choix pour le désarmement. Ils sont témoins d’un Dieu désarmé.
On parle parfois d’un martyre blanc (sans effusion de sang), qui consiste à sortir des ilots de prospérité et de confort, sortir de l’indifférence, refuser l’inhospitalité. Quitter les eaux tranquilles des certitudes, des sécurités et partir… à la rencontre de l’autre, à la rencontre du pauvre, à la rencontre du Dieu désarmé. Le martyr vit l’Evangile jusqu’au bout. Il est au service des humains en détresse. En Afrique, en Amérique Latine, en Europe. En Méditerranée, et parmi les clandestins qui traversent notre pays à la recherche d’un improbable Eldorado.
Des hommes et des femmes exceptionnels donnent leur vie, et ainsi donnent la vie à travers le don total. La mort fait son oeuvre en nous pour que la vie jaillisse… (1 Co,4,28)
Un mot du pape François, pour résumer (EG 24) : Le témoin de l’Evangile, le disciple, sait offrir sa vie entière et la jouer jusqu’au martyre comme témoignage de Jésus-Christ ; son rêve n’est pas d’avoir beaucoup d’ennemis, mais plutôt que la Parole soit accueillie et manifeste sa puissance libératrice et rénovatrice.
Des héros alors ? Non, des témoins d’un Dieu de tendresse et de pitié, qui, par eux, est présent parmi ceux qui souffrent, et vient partager leur sort. Des disciples. Des disciples-missionnaires avant la lettre.
Père Joseph BURGRAFF

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s