Mois de mai : mois de Marie…

Un témoignage tonique et vivifiant de Fernand Bastin, rédacteur de la feuille paroissiale d’Assenois, Fays-les-Veneurs, Jéhonville, Nollevaux, Offagne paru début de ce mois de mai.

Statue de la vierge Marie de la grotte d’Opont

Mois de mai : « mois de Marie », mois de la 1ère communion, mois de la confirmation.

Tout au long des séances de catéchèse, pendant l’année, les enfants de nos paroisses se sont préparés à ces sacrements grâce à nos catéchistes bénévoles et dévouées. Cette année encore, au « Bua » (la maison des Frères Maristes à Habay-la-Vieille), 25 enfants ont participé à la retraite préparatoire à la « Profession de foi » et à la confirmation. Ce séjour, riche en animations religieuses, de bricolages, de chants, d’échanges s’est déroulé dans un climat éducatif empreint de cordialité. Je dirais même que les participants ont placé leurs pas dans ceux des Apôtres. Il reste à espérer que dans l’avenir proche des confirmations, chacun d’eux gardera l’audace et une force neuve pour partager ce qui a été échangé pendant cette formation à la vie chrétienne.

Cependant, l’expérience nous apprend qu’après les communions ou les confirmations, les vieux plis de la facilité, de l’indifférence ou de la paresse reviennent éteindre la flamme, et puis la messe du dimanche est désertée. Heureusement que la messe mensuelle des familles rassemble encore de nombreux participants. Je lisais dans une définition des mots fléchés : « rassemblement de brebis ». La réponse voulue est « MESSE ». Cependant, il faut constater que les brebis sont moins nombreuses et que le pasteur de l’évangile a plus facile à les compter. Bien sûr, au temps présent, les gens ne vont plus à la messe pour le curé (qui anciennement connaissait beaucoup de la vie privée de ses paroissiens qui composaient souvent pour « sauver la face »). Il se dit aussi souvent : « Ceux qui vont à la messe ne valent pas mieux que les autres ». Pourquoi vaudraient-ils mieux d’ailleurs ? Cependant, en tout cas, ils ne valent pas moins non plus. Et pourquoi ne trouveraient-ils pas plus de grandeur spirituelle, dans leur « petitesse » ? Dans cette démarche, s’ils ne deviennent pas « meilleurs », ils sont pour le moins chercheurs, ce qui n’est pas à négliger non plus, pour être comblé d’espérance dans le quotidien. Peut-être que ces pratiquant(e)s visent tout simplement à devenir un peu meilleurs pour eux-mêmes, leur famille, la société, le travail… par l’effet de cette petite heure de prières, d’échanges, de retrouvailles. Ce qui pourrait manquer aux personnes qui s’abstiennent, quoi ! Une autre réalité se fait jour. On ne va plus à l’église à cause… de l’Eglise qui, en poursuivant lentement sa modernité, sous l’impact du pape François, a été trop souvent légaliste. Sans faire la part des choses, beaucoup se retirent, se dressent même contre elle, en raison de l’aversion qu’ils développent au sujet des « serviteurs malfaisants » gardés trop longtemps à l’abri du silence. C’est un peu court cependant, car si ces « êtres » ont trahi leur vocation, leur humanité, la confiance initialement mise en eux, ils sont heureusement une minorité. Tournons-nous donc vers les autres prêtres, fidèles à eux-mêmes, plus nombreux, dignes de respect, dignes de confiance… pour savoir les épauler dans leur vie sacerdotale voire sociétale. Je parlais, au début de ce mot, de 25 enfants des 11 paroisses de l’Unité pastorale se préparant à la confirmation. L’an passé, ils étaient 38. Une telle « fuite » est provoquée par le choix de quelques-uns qui ne veulent plus suivre le cours de religion à l’école. Ils préfèrent la morale laïque. Pourquoi ? Tout simplement, par mimétisme, nombre d’enfants décident que… et les parents suivent parce qu’ils démissionnent. Maintenant, l’éducation disparaît, car l’enfant ne connait plus la valeur du mot : NON, de même que PARDON, MERCI, BONJOUR, S’IL-VOUS-PLAÎT, EXCUSEZ-MOI, PRENEZ MA PLACE… « Elevez-vous ! Soyez heureux, c’est bon pour la santé !

Fernand BASTIN

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s