L’audace de la vulnérabilité, la prophétie d’une vision

Dans les colonnes de L’Osservatore Romano, le cardinal José Tolentino de Mendonça, archiviste et bibliothécaire de la Sainte Église romaine, analyse les significations profondes de la prière désormais iconique du Pape au début de la pandémie, l’Urbi et Orbi exceptionnel du 27 mars 2020: dans un moment de distance, François a eu la grande sagesse d’embrasser le vide au lieu de le rejeter, affirme le cardinal portugais.

Un an après, il convient de revenir sur cette image, qui n’a en fait jamais cessé d’être présente, et de se demander d’où vient son exceptionnel pouvoir iconique. Pourquoi l’image qui est restée représente-t-elle toujours ce que nous vivons et pas une autre? Et que nous révèle-t-elle sur elle-même ou nous apprend-elle sur nous-mêmes? En essayant de résumer ce qui mériterait certainement une réflexion plus large, j’indiquerais quatre raisons.

L’audace de la vulnérabilité, la prophétie d’une vision – Vatican News

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s