Et aujourd’hui ? (1ère partie)

Comment être chrétien aujourd’hui ?

Nous vous proposons une réflexion d’actualité, extraite d’une conférence donnée par Jean-Claude BRAU, aumônier du Mouvement Ouvrier Chrétien (MOC) à Libramont (FOCELUX), fin de l’année 2015.

Vivre l’Évangile ou comment ce message chrétien peut-il nous influencer ? Le piège serait de se demander : ce qu’il faut faire aujourd’hui ? Mieux vaut approcher cette problématique en essayant d’entrer en résonance avec le message de l’Évangile, en se posant des questions. Des personnes comme François D’Assise, Etty Hillesum, … par leur spiritualité nous influencent encore aujourd’hui.

A chacun de trouver des réponses pour son époque. L’histoire est toujours une non-redite, mais interprétation et créativité. Notre défi est de respecter les acteurs du passé, ils nous valent bien. Nous héritons de leur histoire. La façon d’être chrétien, aujourd’hui, demande de la lucidité, du discernement.

  1. Chrétien

Ce mot intervient pour la première fois dans les Actes des Apôtres : « C’est à Antioche, que pour la première fois, les disciples reçurent le nom de ‘chrétiens’ ». (Actes 11,26)

A Antioche, ville romaine, les personnes extérieures font un lien entre le Christ et les chrétiens. Ils se rattachent au Christ, le lien original, la façon de se comporter, d’être à l’écoute. Ce lien au Christ donne aux communautés une unité.

  1. Quelle est notre identité ?

Nous sommes des hommes et des femmes du monde d’aujourd’hui : des chrétiens citoyens.

Comment être citoyen aujourd’hui ?

  • Les droits de l’homme

Adhérer à ce que l’Histoire a produit de meilleur : les droits de l’homme. Ils assurent à chacun les mêmes droits, du fait qu’ils soient humains, indépendamment de la religion par exemple. Les droits de l’homme sont un acquis important, un bel humanisme.

Quand l’Évangile affirme l’égale dignité de tous les fils et filles de Dieu aux yeux du Père, est-ce différent, hormis la référence à une transcendance, du premier article de la Déclaration des droits de l’homme qui affirme l’égale dignité des êtres humains ?

Philippe Lamberts, L’appel, Mai 2017, p 22.

  • La démocratie

Elle est une façon de vivre ensemble. Elle a ses racines au 18ème siècle. La démocratie n’est pas parfaite, mais elle produit une société où chacun est responsable. C’est un fruit qui mûrit dans nos sociétés.

  • Le respect de la personne

Le respect de la personne, l’égalité, la liberté de chacun sont des acquis importants de la Révolution française. Aujourd’hui s’ajoute le respect de l’environnement : « Laudato si » l’encyclique du pape François sur l’environnement en 2015.

La semaine prochaine, nous vous proposerons la suite de cet article.

Faites-nous part de votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s